livre d'or

Compteur de visite

4345354
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
18
2156
11151
5319
4345354

Connexion



Depuis un peu plus de 25 ans (je ne me souviens pas de quand j'ai prononcé mes premiers mots), je vis avec mon bégaiement. Je ne l'ai pas choisi et je l'échangerai bien contre une douce jeune femme Laughing S'il y a des intéressées, qu'elles n'hésitent pas à se manifester, ^^

Le bégaiement est un vieux compagnon de route et j'ai traversé bien des épreuves avec lui. C'est comme la solitude, n'est ce pas, ça tient chaud l'hiver. Je le connais très bien (peut-être un peu trop d'ailleurs) et je sais quand il va devenir plus fort et quand il va s'affaiblir. Je connais ces réactions face à la fatigue, au stress, au bruit... Je connais vraiment presque tout de lui. Mais il y a peu, il a réussi à me surprendre pour le meilleur et aussi pour le pire.

J'ai découvert que dopé par le bonheur, il s'inclinait même quand tout le renforçait. Dans une situation de bruit, de fatigue, tout cela mélangé, j'arrivais à le maitriser, je pouvais dompter la bête. Oh joie immense !!! Un bonheur à l'état pur dont j'ai savouré chaque seconde et me suis délecté avec délice.

J'ai découvert aussi que dans le cas contraire, l'inverse était malheureusement vrai. Des situations ou je ne bégayais jamais (quand je chuchotais, quand je parlais à un enfant), le bégaiement arrivait à avoir une emprise. Je me mettrai presque à bégayer tout seul ...

Le bégaiement, mon bégaiement a donc réussi à me surprendre. C'est ma faute, j'ai commencé le premier Tongue out. A mon tour de le surprendre à nouveau. Pour faire durer un couple ne dit-on pas qu'il faut surprendre l'autre ? Enfin je sais pas trop si j'ai envie de le garder auprès de moi, il prend toute la couverture et il ronfle. Finalement je pense que je vais m'en séparer ...


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Combot Xavier
je suis bègue pas empêché de faire des sketches et de faire de la scène du théâtre
Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...