livre d'or

Compteur de visite

1847910
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
1065
1599
3996
30177
1847910

Connexion

" Au royaume des muets, le bègue serait-il roi ?  "

Je m'étais posé cette question il y 3-4 ans quand j'ai crée le blog puis il y a deux ans le site web. Depuis, il s'est passé beaucoup, beaucoup de choses. J'ai rencontré beaucoup de personnes bègues. J'ai parlé de bégaiement avec beaucoup de personnes. D'autres sont venues m'en parlé naturellement. Je me suis investi de plus en plus dans l'APB à un niveau départemental puis national.

Toute cette expérience m'amène à penser que oui, vous, personne bègue, seriez roi. (non non ne partez pas l'article débute à peine tongue-out)

La personne bègue doit souvent user de plus d'énergie. Elle doit démontrer qu'elle peut par exemple exercer un métier malgrè son bégaiement. (je sais de quoi, je parle.) Elle va devenir plus forte quand elle va encaisser, apprendre à se détacher des moqueries sur son bégaiement.

D'une certaine manière le bégaiement la renforce.

Et dans notre société ? Dans ce royaume de la communication où tant parlent pour ne rien dire ?

Le chemin me semble long. 

Je me dis qu'il reste aussi beaucoup à faire pour qu'une personne bègue soit tout simplement acceptée dans la société.

Bien sur il y a des bègues célèbres au cinéma, à la télé, dans la vie politique. Mais c'est toujours à des moments où ces personnes ne bégaient pas.

Je n'ai jamais entendu l'interview d'une personne qui bégayait, sauf quand c'est justement pour parler de bégaiement.

Je n'ai jamais vu dans un jeu télévisé, une personne qui était bègue.

Pour la dynamique d'une émission, pour que tout le monde comprenne, que ça ne gêne personne une personne bègue n'est pas souhaitable.

Et si on prenait le temps justement ?

J'aimerai tant que les médias soit le reflet de notre société. et non celui d'une société de la normalité. Et quand je pense à ça, je pense bien au delà du bégaiement.

Dans ce monde de communication, dans cette société du paraître, c'est la personne bègue qui s'adapte, qui ralentit son débit de parole, qui use de techniques pour bégayer le moins possible, pour que son bégaiement ne gêne pas. C'est à la personne bègue d'avoir une parole fluide, de gommer ces accrochages comme on cacherait une ride.

Le bégaiement reste encore tabou. On en parle depuis peu. J'étais il y a quelques jours dans la salle d'attente d'un médecin. Il y avait toute une collection d'ouvrage sur la medecine. Je vais à l'index et je trouve des termes comme "dyslexie", "dysphasie" ..  Je vais à la lettre "B"  Pas de "bégaiement". L'encyclopédie datait de 90. Pas 1890 mais bien 1990. Je trouve ça fou quand même. Il y a des personnes bègues depuis une éternité (Moïse était bègue. Vous voyez ça date pas d'hier) et j'ai l'impression qu'on commence tout juste à en parler.

Au royaume des muets, le bègue serait sans doute roi. Dans notre société, même si beaucoup de choses changent, il doit encore se faire une place. Je reste optimiste et continuerai à être votre humble guide dans le royaume du bégaiement. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Combot Xavier
je suis bègue pas empêché de faire des sketches et de faire de la scène du théâtre
Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...