livre d'or

Compteur de visite

1653487
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
359
2567
2926
29830
1653487

Connexion

 

 

Une des clefs pour gérer son bégaiement est de gérer son débit de parole. Seulement cela n'est pas toujours simple.

Dans une communication, si l'interlocuteur a un débit rapide, on va avoir tendance à se rapprocher de ce débit. On va subir la pression temporelle.

Cette pression peut aussi exister dans un environnement pressant comme quand on commande dans un fast-food, que du monde attend derrière.

Il est important de ne pas y céder et d'aller à une vitesse qui nous convient.

Si vous voulez allez vite, ralentissez. Quand on prends son temps, quand on réduit la pression temporelle, quand on ralentit la parole, on se rend compte qu'en fait, on va plus vite. Vous accrocherez, buterez moins sur les mots, bégayerez moins. 

Vous vous dites "avec un débit lent, je vais ennuyer la personne". Au contraire !! En fait c'est beaucoup plus agréable quand une personne parle lentement. Le mot qui revient souvent est "apaisant". En parlant lentement vous facilitez la communication .

Quand une personne parle vite, il peut être difficile de la comprendre. Il est dur de lui couper la parole, "d'en placer une ". Depuis peu, je m'y risque et là c'est moi qui amène par mimétisme mon interlocuteur à ralentir son débit.

J'ai en tête une phrase qui résume bien cette idée de ne pas se soumettre à la pression temporelle pour en fin de compte aller plus vite.

Petit clin d'oeil à une orthophoniste qui se reconnaitra

" Allons doucement nous sommes pressés " Complice 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...