livre d'or

Compteur de visite

2551357
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
319
1842
7784
319
2551357

Connexion

Je ne sais si c'était la fatigue, si c'était la baisse de forme suite à l'organisation de toutes ces soirées débats mais cette soirée n'était pas comme les autres. Ce soir là, parler a été pour moi très difficile. J'ai véritablement bloqué.

Mais je suis satisfait. Satisfait d'avoir malgré tout pu parler.

Satisfait d'avoir montré ce que pouvait être un bégaiement quand il devient un véritable blocage.

Satisfait parce que je me rend compte que j'accepte de plus en plus mon bégaiement.

Satisfait d'avoir pu expliquer que les causes du bégaiement ne sont pas forcément celles qu'elles semblent être. Ce soir là, ce n'était pas le stress, pas le fait de me tenir devant ces 80 personnes. Je n'étais pas intimidé, ni gêné. Juste fatigué. 

Satisfait aussi du regard qui m'était renvoyé quand j'expliquais que j'allais avoir du mal à parler, que je prennais le temps d'expliquer pourquoi. Je sentais que les gens comprennaient (j'y reviendrais dans un prochain article)

Même si j'ai bégayé, même si j'ai eu cette petite "rechute", je reste content d'avoir pu communiquer sur le bégaiement. Dans 15 jours une nouvelle soirée débat s'annonce et cette fois-ci je serais au top (ou pas mais comme je viens de le dire, là n'est pas l'important)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Combot Xavier
je suis bègue pas empêché de faire des sketches et de faire de la scène du théâtre
Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...