livre d'or

Compteur de visite

1847867
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
1022
1599
3953
30134
1847867

Connexion


Chaque jour est un nouveau combat. Combat contre soi-même, contre le regard des autres.

Les victoires de la veille sont oubliées. Tout est remis en question. Chaque jour.

Si parfois j'arrive à m'échapper de la cage, une corde me relie toujours aux barreaux. Si je tire trop dessus, elle ne casse pas. Elle me jette à terre. Les moments de répit sont rare mais tellement merveilleux. Imaginez un aveugle qui quelques minutes par jour pourrait voir la lumière du jour. Imaginez le bonheur qu'il peut ressentir. Vous connaîtrez alors la joie extrême qui m'envahit, lorsque par miracle, les mots, sans trébucher, s'écoulent dans un flot cohérent et limpide.

Mais très vite ce bonheur éphémère s'évapore et la douleur de ne pouvoir être celui que je suis m'assaille. Car telle est la réelle douleur d'être bègue.


Poli, je voudrais pouvoir dire bonjour. Mais aucun son ne sort alors je ne dis rien et passe pour quelqu'un de mal éduqué.

Aimant plaisanter, je voudrais pouvoir faire une blague. Plusieurs secondes s'écoulent. il ne sert plus à rien de sortir ma vanne. Elle n'a plus d'intérêt, elle n'est plus drôle.

Quand on me pose une question et que je mets du temps à répondre, on pense que je ne connais pas la réponse. Le pire étant quand je vois une personne pour la première fois et que l'on me demande mon nom. Là souvent, les gens sont très maladroits. Les phrases du genre "Ben alors, t'as oublié ton nom ?" fusent très vite. Ce sont des lames acérées qui entaillent violemment ma poitrine.

On pense que je ne suis pas intéressé par une discussion parce que je ne parle pas.

On me croit timide.

On s'imagine tellement de choses à mon sujet ...  Je ne peux être moi et j'enrage. J'en crève.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Combot Xavier
je suis bègue pas empêché de faire des sketches et de faire de la scène du théâtre
Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...