livre d'or

Compteur de visite

825263
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
557
875
1432
14517
825263

Connexion

Il y a quelques temps de cela j'ai testé la sophrologie. Je n'y suis pas spécialement allé pour le bégaiement mais je pensais que cela pouvait aussi aider.

La sophrologie est l'étude de la conscience en harmonie. En plus clair, on apprend à mieux se connaître, à positiver. La séance peut se pratiquer en position assise ou debout. Le sophrologue, par la détente va amener à un autre niveau de conscience. Ce n'est pas de l'hypnose. On se sert de la relaxation pour amener la personne a avoir un autre regard sur les choses, sur ce qui l'entoure ou sur elle même et à ressentir le bien être. On active le positif.

Pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise de la soprologie, voici comment s'était déroulé ma séance :

" La séance de sophrologie n'a pas eu lieu dans un cabinet en ville mais au domicile de la sophrologue dans le calme de la campagne. Rien n'est imposé. Je pouvais être assis ou debout. Garder mes chaussures ou non etc ... Je décidais. La sophrologue est une sorte de guide mais elle n'impose pas.

Après avoir discuté de ce que je souhaitais, de mes attentes, je me suis installé confortablement sur une chaise. Les pieds bien au sol, j'ai détendu mon corps. Je me suis étiré et j'ai fermé les yeux.

Ensuite a commencé le voyage. Guidé par sa voix, j'ai fait de la respiration abdominale. Puis j'ai relâché chaque partie de mon corps. Lentement, l'une après l'autre et en détaillant bien. Du haut vers le bas. Le cuir chevelu. Le front. Les yeux. Le nez. La bouche. Les machoires. La langue. Ma tête bien détendu, j'ai procédé de même pour le reste du corps.

Ensuite, la sophrologue m'a demandé de visualiser un paysage. De laisser venir. Une fois cette image en tête, s'en imprégner au maximum. Ressentir les sensations, les odeurs, le toucher.

Se servir de cette pensée positive tout en respirant pour la transmettre au corps.

Se concentrer sur trois pensées. Trois mots. Confiance. Harmonie. Espoir.

Ensuite, retrouver conscience de chaque partie de son corps mais cette fois ci de bas en haut. Orteils. Pieds. Mollets. Genoux ... Epaule. Tête.

Rouvrir les yeux.

Au "réveil", j'ai échangé avec la sophrologue sur les sensations du corps. Si j'étais détendu, si j'avais mal dans certaines parties du corps. Quelle était cet endroit que j'avais vu. Elle m'a appris à "activer le positif". Quand je sens venir le stress ou après une journée de travail bien remplie. Je repense à ce lieu imaginé pendant cette séance. Un lieu apaisant ou rien ne peut arriver. Une sorte de cocon protecteur. Au coucher je revois ce paysage et je me rappelle les bonnes choses de la journée. Ce sont des choses simples mais qui changent la perception des choses et qui permettent de prendre du recul.

Et le rapport avec le bégaiement dans tout ça ? Il est simple. Etre plus calme, plus détendu, voir le bon côté des choses m'aide à moins me prendre la tête avec le bégaiement et par là même, à moins bégayer. Pour être bien clair, je ne dis pas que la sophrologie est une solution pour le bégaiement mais je pense que cela peut être une aide pour diminuer ce qui peut l'accentuer ou le favoriser comme le stress de la vie quotidienne.


Je vous souhaite à toutes et tous un bon week end dans l'harmonie et le bien être.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...