livre d'or

Compteur de visite

825249
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
543
875
1418
14503
825249

Connexion


Les épreuves du bac approchent et avec elles les oraux. Epreuve redoutable pour une personne bègue.

Passer un oral est déjà quelque chose de stressant alors si en plus on doit gérer le bégaiement, c'est vraiment pas gagné.

Alors que faire ? Eviter de passer un oral, se faire porter malade ? Se dire qu'on fait le trait sur ça, que l'on se rattrapera dans les autres matières ? Et si ces oraux vous les passiez et tentiez votre chance ? Vous pourriez être surpris de ce que vous serez capable de faire.

Le conseil principal que je donnerai est celui d'en parler à l'examinateur. Juste avant de commencer, prendre quelques minutes pour lui dire que vous bégayez, que vous aurez certainement du mal parfois, que vous bloquerez sur des sons. Expliquer que le bégaiement n'est pas seulement dû au stress de l'examen. Dire que vous aller mettre du temps à dire les choses parce que vous bégayez. Pas parce que vous n'avez pas appris, pas parce que vous hésitez ou ne savez pas. mais bien parce que vous bégayez.

La personne en face sera au courant, les choses seront dites et vous pourrez vous concentrer sereinement sur ce que vous avez à dire et non sur la manière de le dire en évitant de bégayer. Après il n'est pas exclu de tomber sur un con mais au moins vous aurez fait votre possible et vous vous serez libéré un peu de votre tension.

Vous avez aussi la possibilité de recourir au tiers temps. A vous de voir si c'est vraiment de temps supplémentaire dont vous avez besoin.

Si vous n'avez pas eu le temps de faire les démarches nécessaires, si vous ne souhaitez pas y recourir, si vous n'osez pas parler de votre bégaiement, vous pouvez aussi remettre à l'examinateur un mot de votre orthophoniste.

D'une manière plus générale, réduisez votre stress. Révisez régulièrement plutôt qu'un travail acharné de dernière minute. La veille de l'examen, profitez-en pour vous détendre. Assurez vous d'avoir une bonne nuit de sommeil.

Et moi, dans tout ça ? Je vous raconte ma propre expérience dans le prochain article mais je peux déjà vous dire que ça c'est bien passé et que j'en ai été fortement étonné. Croyez moi ce n'est pas parce que l'on bégaye que les oraux, tout comme les métiers de la communication d'ailleurs, nous sont inacessibles.

Après si vous me sortez des réponses comme celles de la vidéo d'en dessous, là je crains de ne rien pouvoir pour vous. Tongue out

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...