livre d'or

Compteur de visite

824432
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
601
373
3957
13686
824432

Connexion

" Au royaume des muets, le bègue serait-il roi ?  "

Je m'étais posé cette question il y 3-4 ans quand j'ai crée le blog puis il y a deux ans le site web. Depuis, il s'est passé beaucoup, beaucoup de choses. J'ai rencontré beaucoup de personnes bègues. J'ai parlé de bégaiement avec beaucoup de personnes. D'autres sont venues m'en parlé naturellement. Je me suis investi de plus en plus dans l'APB à un niveau départemental puis national.

Toute cette expérience m'amène à penser que oui, vous, personne bègue, seriez roi. (non non ne partez pas l'article débute à peine tongue-out)

La personne bègue doit souvent user de plus d'énergie. Elle doit démontrer qu'elle peut par exemple exercer un métier malgrè son bégaiement. (je sais de quoi, je parle.) Elle va devenir plus forte quand elle va encaisser, apprendre à se détacher des moqueries sur son bégaiement.

D'une certaine manière le bégaiement la renforce.

Et dans notre société ? Dans ce royaume de la communication où tant parlent pour ne rien dire ?

Le chemin me semble long. 

Je me dis qu'il reste aussi beaucoup à faire pour qu'une personne bègue soit tout simplement acceptée dans la société.

Bien sur il y a des bègues célèbres au cinéma, à la télé, dans la vie politique. Mais c'est toujours à des moments où ces personnes ne bégaient pas.

Je n'ai jamais entendu l'interview d'une personne qui bégayait, sauf quand c'est justement pour parler de bégaiement.

Je n'ai jamais vu dans un jeu télévisé, une personne qui était bègue.

Pour la dynamique d'une émission, pour que tout le monde comprenne, que ça ne gêne personne une personne bègue n'est pas souhaitable.

Et si on prenait le temps justement ?

J'aimerai tant que les médias soit le reflet de notre société. et non celui d'une société de la normalité. Et quand je pense à ça, je pense bien au delà du bégaiement.

Dans ce monde de communication, dans cette société du paraître, c'est la personne bègue qui s'adapte, qui ralentit son débit de parole, qui use de techniques pour bégayer le moins possible, pour que son bégaiement ne gêne pas. C'est à la personne bègue d'avoir une parole fluide, de gommer ces accrochages comme on cacherait une ride.

Le bégaiement reste encore tabou. On en parle depuis peu. J'étais il y a quelques jours dans la salle d'attente d'un médecin. Il y avait toute une collection d'ouvrage sur la medecine. Je vais à l'index et je trouve des termes comme "dyslexie", "dysphasie" ..  Je vais à la lettre "B"  Pas de "bégaiement". L'encyclopédie datait de 90. Pas 1890 mais bien 1990. Je trouve ça fou quand même. Il y a des personnes bègues depuis une éternité (Moïse était bègue. Vous voyez ça date pas d'hier) et j'ai l'impression qu'on commence tout juste à en parler.

Au royaume des muets, le bègue serait sans doute roi. Dans notre société, même si beaucoup de choses changent, il doit encore se faire une place. Je reste optimiste et continuerai à être votre humble guide dans le royaume du bégaiement. 

Réagissez (0) Clics: 2897


 

 

Me voici revenu. Je suis cette Fameuse Aurélie dont Jérôme vous parle de temps en temps sur ce site.

A vrai dire, je suis sa Chérie, et plus les jours passent, plus je l’aime de plus en plus.

Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé  hier matin. Je devais passer un coup de téléphone important pour avoir des informations à un sujet.

Je me sentais déjà très fatiguée le matin, j’étais complètement nase. La nuit très agitée enfin voila. Je devais passer cet appel, même si j’étais fatiguée ce n’était pas grave.

Je n’ai pas cherché mes mots à l’avance, ou calculé et programmé ce que j’allais dire à l’avance. J’avais mon idée principale c’est tout.

Donc je prends mon téléphone, rien que pour dit Bonjour j’ai  eu du mal. J’explique ce que je veux dire. Les mots ont du mal a sortir. Je bloque sur les voyelles. Un silence se fait.

La dame au téléphone qui commence à s’énerver et à me speeder en disant « Oui, Allo c’est pourquoi au juste ? ». Et moi qui lui répond en rigolant « Oui, Allo je bégaie donc j’ai du mal à parler, laisser moi finir svp ».

Elle n’a rien dit, ne s’est pas excusé. Peut être gênée sans doute. Et d’un coup, elle qui était speed et pressée au téléphone, finit par se détendre, et finit par me donner le nom de l’interlocuteur que je voulais joindre sans lui avoir rien demandé ».

J’ai peut être eu du mal à parler, mais je n’ai pas repoussé l’appel. Et j’ai eu la réponse à ma question.

Avant, ça m’aurait énervée et contrariée. Mais je le prends à la rigolade, je m’en fout. Voila, ne vous laissez pas déstabiliser par ces situations. Vous obtenez ce que vous voulez donc c’est cool.

Réagissez (0) Clics: 2686

L'APB a fêté ses 20 ans le 31 mars 2012 a Paris. A cette occasion un repas sur une péniche avait été organisé. J'étais sur place.

J'ai passé une fort agréable journée en compagnie d'autres membres de l'association.

Ça m'a permis de faire quelques nouvelles observations. Déjà, je me demandais comment ça aller se passer de cotoyer autant de personnes bègues.

C'est une différence énorme avec mon quotidien où je n'en cotoie pour ainsi dire aucun. Parler de bégaiement pendant toute une journée peut vite être saoulant si l'on n'y prends pas le détachement nécessaire. J'ai bien dit parler de bégaiement. Entendre d'autres personnes qui bégaient ne me pose aucun problème. (ça pourrait et je ne juge pas ceux qui sont génés, renvoyés à leur propre bégaiement)

C'était aussi une formidable opportunité de prendre des risques de parole sans crainte d'être jugé.

Je m'en suis donné à coeur joie Coquin J'ai fait de nouvelles rencontres fort intéressantes. Beaucoup ont parlé de leur bégaiement comme d'un avantage, comme quelque chose qui les a poussés à se dépasser.

Cette journée a été aussi l'occasion de me confronter à une de mes grandes difficultés : parler dans un environnement sonore important. Là, j'ai vu que même les non-bègues avaient des difficultés à parler. C'est bête mais ça rassure.

J'étais très fatigué à la fin de cette journée mais j'en ai bien profité.

Cette journée a aussi été pour moi l'occasion de faire un pas supplémentaire dans mon investissement pour le bégaiement. Après la journée sur la Seine a eu lieu l'assemblée générale de l'association. J'y ai présenté ma candidature pour rejoindre le conseil d'administration.

J'ai été élu.

Je vais maintenant pouvoir agir à un plus haut niveau, participer aux décisions importantes.

J'avance peu à peu. Sourire


Je vous parle souvent de l'APB. Mais derrière ce sigle, il y a des gens qui se bougent pour le bégaiement.

Je vous invite à découvrir le nouveau clip. Clip APB

Réagissez (0) Clics: 2640

Sophie, étudiante en 4eme année à l'école de nancy fait son mémoire sur la place de l'orthophonie dans le "mieux-être" de l'adulte qui bégaie.

Pour cela, elle a confectionné un questionnaire rapide que je vous invite à remplir.

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous.

Envoyez moi ensuite vos réponses et je transmettrai.

Merci pour elle.

 

Réagissez (0) Clics: 2622

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...