livre d'or

Compteur de visite

824443
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
612
373
3968
13697
824443

Connexion

Elle a débuté début février à Anglet et s'est terminé le 18 avril à Pau. La tournée landaise a aussi traversé les villes de Mont de marsan, Dax, Aire sur Adour, Pouillon et Morcenx. 7 dates, 7 soirées débats 7 fois que j'ai vu Le discours d'un roi.

A chaque fois de nouvelles expériences, de nouvelles choses apprises sur le bégaiement et sur moi même. Cette expérience de deux mois et demi a été vraiment merveilleuse. J'ai appris tant de choses ... 

J'ai souvent été étonné du nombre de personnes qui venaient et qui restaient à la soirée débat.

J'ai rencontré de nombreuses personnes qui n'étaient ni orthophoniste, ni bègues ni touchées d'une quelconque manière par le bégaiement. Juste des personnes curieuses qui regrettaient que l'on ne parle pas plus de bégaiement et qui étaient heureuses que nous soyons là pour apporter des réponses.

La question qui revenait invariablement à chaque soirée portait sur le comportement à adopter face à une personne bègue. On a parlé d'écoute, du regard, de prévention. On a parlé de tellement de choses et à chaque fois on ne voyait pas le temps passer. Les discussions se poursuivaient souvent dans les couloirs.

Je me suis retrouvé à parler dans des micros face à des dizaines de personnes, parfois plus. Quand il n'y avait pas de micro, je faisais de la projection vocale, technique apprise lors du stage de l'année dernière.

Certaines fois je parlais sans souci. Je ne bégayais pas. D'autres fois c'était une véritable galère. J'expliquais à chaque fois pourquoi. J'aurais pu lâcher prise, éviter de parler mais je me disais que j'avais là une formidable opportunité à me confronter à mon bégaiement et d'affronter ma peur de bégayer.

Je pense que ça doit être une des rares fois où une résolution prise le 1er janvier n'est pas abandonnée en chemin. Durant ces soirées débats, j'ai fait le plein de moments sur lesquelles je pourrais m'appuyer quand j'aurais du mal à parler ou que je renoncerai trop facilement.

Ces soirées débats m'ont beaucoup apporté. J'espère avoir donné autant en retour. 

Merci aux cinémas qui à chaque fois nous ont réservés bon accueil. De tous les cinémas que Cécile et moi avons contacté, pas un n'a refusé ni manifesté quelque réticences à l'organisation d'une soirée débat sur le bégaiement. Certaines soirées se sont improvisées très rapidement. Merci à tous ceux qui ont annulés la deuxième séance pour nous permettre de parler de bégaiement.

Un grand merci particulier à Maïko pour son accueil et sa grande implication dans deux de nos soirées débats.

Merci aux journaux et aux radios qui ont diffusé l'information. 

Merci à Nicolas qui a été à nos côtés lors de plusieurs soirées débat et dont le témoignage à été d'un grand intérêt

Merci à tous ceux dont je n'ai pas cité le nom ici. 

Merci à Bertie Tongue out

Vous savez quoi ? Vivement les prochaines !!! Laughing 

Réagissez (0) Clics: 3440

Que faites vous le week-end du 7 mai ?

Que diriez vous de venir à Lausanne ? C'est la journée annuelle de l'association Parole Bégaiement. Que vous soyez bègue ou non bègue, cette journée vous est accessible. La JA est une journée intéressante et conviviale pour tous les membres : personnes qui bégaient, parents et thérapeutes. C’est une occasion unique pour vous de pouvoir faire connaissance et discuter avec la plupart des membres du CA, des membres des self-help et des délégués des différentes régions de France et de Suisse. Ce sera aussi l’occasion de faire connaissance avec le nouveau groupe suisse Mot-Mot destiné aux jeunes.

Sous le titre de " Mot’Z’Art", cette journée se déroulera au CPO (Centre Pluriculturel et social d’Ouchy) Beau-Rivage 2 ; 1006 Lausanne

Profitez en, il y a une offre découverte intéressante. Pour connaître le contenu de la journée, les tarifs, ça se passe ici

Faites vite vous avez jusqu'au 16 avril pour vous inscrire.

Réagissez (0) Clics: 6153

Je ne sais si c'était la fatigue, si c'était la baisse de forme suite à l'organisation de toutes ces soirées débats mais cette soirée n'était pas comme les autres. Ce soir là, parler a été pour moi très difficile. J'ai véritablement bloqué.

Mais je suis satisfait. Satisfait d'avoir malgré tout pu parler.

Satisfait d'avoir montré ce que pouvait être un bégaiement quand il devient un véritable blocage.

Satisfait parce que je me rend compte que j'accepte de plus en plus mon bégaiement.

Satisfait d'avoir pu expliquer que les causes du bégaiement ne sont pas forcément celles qu'elles semblent être. Ce soir là, ce n'était pas le stress, pas le fait de me tenir devant ces 80 personnes. Je n'étais pas intimidé, ni gêné. Juste fatigué. 

Satisfait aussi du regard qui m'était renvoyé quand j'expliquais que j'allais avoir du mal à parler, que je prennais le temps d'expliquer pourquoi. Je sentais que les gens comprennaient (j'y reviendrais dans un prochain article)

Même si j'ai bégayé, même si j'ai eu cette petite "rechute", je reste content d'avoir pu communiquer sur le bégaiement. Dans 15 jours une nouvelle soirée débat s'annonce et cette fois-ci je serais au top (ou pas mais comme je viens de le dire, là n'est pas l'important)

Réagissez (0) Clics: 3127

C'était il y a un an tout juste. A l'époque, je n'avais pas encore ce site. Je tenais mon ancien blog. Je n'avais pas encore ma page facebook.

Je voulais faire avancer les choses. Je souhaitais humblement, à ma manière aider à faire connaître le bégaiement, aider les personnes à aller au-delà des préjugés.

Je me souviens très bien de ce 25 mars 2010. Je m'en souviens parce que ce jour est important et je l'ai su dès ce moment précis où l'on m'a proposé de devenir délégué de l'APB.

J'avais en tête de rejoindre l'association mais dans un avenir un peu plus lointain et je n'envisageais pas de le faire à ce niveau là.

Merci Cécile.

Merci pour notre longue discussion ce soir là sur le parking de la cathédrale de Dax. Merci de m'avoir proposé d'être délégué à tes côtés. Tu m'avais dit d'attendre avant de refuser. J'ai accepté de suite. Merci pour m'avoir offert cette merveilleuse opportunité.

Un an plus tard, le chemin parcouru me paraît énorme. Je n'imaginais pas. De passages radio en articles de journaux... A la fin du mois, ça sera déjà la quatrième soirée débat sur le bégaiement que nous allons animer ensemble.

Ce n'est que le début ... j'ai encore de nombreux projets. Je fourmille d'idées.

Merci Cécile parce que c'est un plaisir d'être délégué de l'APB, de pouvoir oeuvrer pour le bégaiement mais ça l'est encore plus de le faire à tes côtés. Merci pour ta bonne humeur constante et rayonnante.

Ce soir là, ce soir du 25 mars 2010, en quelques mots, tu as fait un homme heureux.

Merci Cécile.

Réagissez (0) Clics: 5480

Sous-catégories

Comme vous le savez ou le découvrez, je suis délégué départemental de l'APB.

Dans cette section vous serez tenu au courant de toutes les manifestations, réunions d'informations qui seront mises en place.

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...